Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mosaïques d'Histoire (S)

Auterive : la renaissance de la maison Ysalguier

Auterive : la renaissance de la maison Ysalguier

Imposante bâtisse construite à la fin du XIVème siècle, la maison Ysalguier appelée aussi maison Malbosc domine le vieux quartier Saint-Paul. C’est au détour d’une visite organisée par la société du patrimoine du Muretain que l’œil de Diane a découvert cette maison seigneuriale. Une nouvelle vie s'offre à elle. En effet, après avoir été retenue dans le cadre de la mission Bern en 2019,la maison bénéficie désormais d’une inscription au titre des monuments historique ; "Cette dernière" précise l'arrêté préfectoral "présente au point de vue de l'histoire de l'art et de l'architecture un intérêt suffisant pour en rendre désirable la préservation car elle constitue un élément remarquable du patrimoine de la vieille ville d'Auterive. Outre l’intérêt des grandes cheminées en brique, des plafonds à solives apparentes, des modénatures des croisées, sa façade sur cour en partie en pan-de-bois, la galerie couverte extérieure témoignent de modes constructifs fragiles qui on souvent disparus.»

Un lieu culturel

Cette demeure nous offre également une histoire riche et intense par le biais de ces propriétaires successifs : la noble et ancienne famille des Montaut, coseigneurs d’Auterive furent, en raison des misères du temps, brigandages, épidémies,mauvaises récoltes, contraints de la vendre au frères prêcheurs (les dominicains). Ceux-ci la cédèrent aux Ysalguier, célèbre famille toulousaine de changeurs. Elle fut même un temps propriété du roi de Navarre.Aujourd’hui, grâce au soutien de la mission Bern, de la fondation du patrimoine, et du conseil départemental de la Haute-Garonne, "elle a été sauvée" explique sa propriétaire Michèle fines."La charpente et la toiture ont été entièrement refaites tandis que les deux façades extérieures et la façade en colombages sur la cour intérieure ont été rénovées. Cette maison va vivre et devenir un lieu culturel" poursuit-elle. "Première manifestation envisagée : un concert en octobre avec la société des amis de l’orgue de Cintegabelle. Et cet été, un salon de thé-librairie y élira domicile." D’autres travaux devraient suivre car la maison n’en a pas fini avec son renouveau !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article