Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mosaïques d'Histoire (S)

Les chênes des diligences

 Les chênes des diligences

Les arbres, des magiciens ? Sans aucun doute, pour celle ou celui qui lui offre en partage sa bienveillance. Les ensembles arborés apaisent, limitent la pollution sonore et visuelle, contribuent à réduire le CO2 dans l’atmosphère, préviennent l’érosion des sols.....L’arbre est généreux et apporte dans sa corbeille de multiples bienfaits, à condition bien sûr de le respecter et de le protéger. C’est l’objectif, depuis plus de 25 ans, de l’association Arbres et Paysages d’Autan. Accompagner à la plantation de haies et d’arbres locaux, prodiguer des conseils techniques, sensibiliser et former pour mieux prendre en compte l’arbre : telles sont les missions de cette association haut-garonnaise qui compte cette année plus de 600 adhérents. « L’arbre et l’homme ont une relation forte. Arbres, arbustes, haies permettent de nous offrir un cadre de vie, des paysages attractifs et vivants. Ils ont un rôle social et font partie de notre patrimoine environnemental et historique ». explique william Farago,chargé d'étude en environnement au sein de l'association.

Des arbres historiques

« Arbres et Paysages d’Autan » s’attache à préserver cette notion patrimoniale et inventorie patiemment les arbres remarquables aux 4 coins du département. Des arbres de légendes, des arbres symboles, des arbres rares, des arbres aux dimensions exceptionnelles, des arbres multi-centenaires : Un livre est né « À la découverte des arbres exceptionnels de la Haute-Garonne », ainsi qu’une exposition qui présente un échantillon de ces arbres remarquables. Le visiteur y découvre notamment que sur les parkings de certaines gares de la ligne ferroviaire Toulouse-Foix se trouvent encore des chênes verts. Ceux-ci servaient d’abris aux chevaux et aux calèches, hiver comme été. Leur plantation serait antérieure aux chemins de fers, construits en partie sur les voies empruntées par les diligences autrefois tandis que la gare prenait la place de l’auberge. La gare d’Auterive conserve toujours son "Quercus Ilex" aux généreuses proportions : 20 m 50 de hauteur, 3 m 80 de circonférence, et environ 23 mètres d’envergure !

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article