Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mosaïques d'Histoire (S)

Notre Dame de la Morère

Notre Dame de la Morère

Il est temps de quitter Rieux Volvestre et ses trésors patrimoniaux pour satisfaire les papilles gustatives.A l'heure de la traite,la ferme du Bergé à Gensac ouvre ses portes pour offrir en partage son délicieux fromage de vache.Laissant la route de St Julien à notre droite,il convient d'emprunter la route de Goutevernisse qui trace sa courbe entre maisons et champs cultivés.La lumière rasante se transforme en guide et soudain pose son halo sur un lieu qui capte l'attention.Encadrée par des maisons neuves,une charmante chapelle apparaît.Une statue de la vierge en marque l'entrée tandis qu'une inscription gravée sur le tympan du portail accueille le visiteur.Cette chapelle est placée sous la protection de Notre Dame de la Morère,mère des Douleurs.Construite au 16ème siècle,elle fut un centre de piété et de pèlerinage à Notre-Dame.Détruite une première fois pendant les guerres de Religion,elle est reconstruite en 1710.A nouveau détruite en 1794,elle est reconstruite au 19ème siècle et agrandie.A l'intérieur,un tableau représente les miracles de Notre-Dame de la Morère lors de l'épidémie de peste de 1630.L'original de ce tableau se trouve dans la salle du trésor de la Cathédrale de Rieux-Volvestre.La chapelle abrite également un bénitier en pierre blanche calcaire du 18ème siècle.La vierge extérieure arbore à ses pieds un serpent rappelant le symbole de la tentation qui conduit Adam et Eve au péché originel.Les civilisations anciennes font également du serpent un symbole de la sagesse,de la fécondité,du pouvoir de guérison avec le venin,de la régénération avec la mue mais aussi une image du monde des enfers,du royaume des morts.Parfois signe de prudence dans la pensée chrétienne,il est aussi associé à la luxure lorsqu'il dévore le seins de la femme pécheresse. Nul doute que cette chapelle, ouverte le weekend et à l'occasion d'événements ponctuels vous séduira.D

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article