Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mosaïques d'Histoire (S)

Morgane Leroy, future mangaka

Morgane Leroy, future mangaka

Son premier manga pourrait s'appeler «Cyprien et Vaillan » racontant l'histoire d'un petit garçon, qui un pigeon juché sur son épaule s'est approprié les bords d'Ariège au cœur du quartier de Justaret. "La création de ses deux personnages" explique leur créatrice, Morgane Leroy " est un entrainement. Je les ai visualisés dans ma tête et imaginés réalisant des prouesses sur les arbres",des héros qui ont séduit les participants au jeu de piste organisé le mois dernier dans le cadre de la 4ème fête de la Confluence. A 18 ans,cette jeune fille,étudiante en BTS bio analyses et contrôles- technicien en laboratoire rêve d'être mangaka:un rêve qu'elle caresse depuis ses 10 ans,en consacrant ses moments de liberté au dessin.«J’ai toujours été assez solitaire"explique Morgane"alors j’ai inventé des histoires,en m'enfermant dans les dessins que je réalisais et dans les mangas que je lisais. J'aime l’expression exagérée des personnages"précise-t-elle.« Dessiner des mangas laisse plus de liberté que dans une bande dessinée trop linéaire.On s'approprie de plus la culture japonaise,particulièrement attractive notamment dans le domaine de la cuisine ou des vêtements.J'ai déjà une histoire en tête avec ses lieux,ses personnes,et leur caractère.J'ai même le titre!Il me reste à affiner ma technique.Pour ce fait,je regarde des vidéos sur YouTube,notamment pour la colorisation.Les mangas pour moi ne sont pas que des dessins,mais un moyen de

- toucher les gens,d'être proches d'eux,de les aider à se détacher de la réalité.Les lecteurs peuvent s'identifier à mes personnages et rêver.»En attendant le manga de Morgane,les futurs lecteurs pourront se consoler en admirant ses dessins illustrant le livret du jeu de piste qui après son expérimentation lors de la fête de la confluence devrait être pérennisé en lien avec la Mairie et la médiathèque de Pins-Justaret,la réserve régionale du confluent Ariège Garonne et la Société du patrimoine du muretain.(Instagram : mg-leroy)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article