Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mosaïques d'Histoire (S)

LA RONDE DES PIGEONNIERS : une manne convoitée

LA RONDE DES PIGEONNIERS : une manne convoitée

Doit-on dire pigeonnier ou colombier?La définition étymologique nous donne la réponse.Colombier a pour ascendance latine le mot columbarium qui lui-même découle du mot columba,colombe. Littéralement,un colombier est un lieu d’élevage du pigeon colombe et l’ancien nom du pigeon était le coulon. L’architecte Violet le Duc,en 1859,préconise de réserver le terme colombier à toutes les constructions réalisées avant 1789.En effet,jusqu’à la révolution, seuls les seigneurs qui avaient le pouvoir de justice pouvaient ériger des pigeonniers,le nombre de pigeons étant lié aux arpents de terre.Ce droit a été aboli la nuit du 4 août 1789 et à partir de cette date la construction des pigeonniers va se démocratiser.A l’évocation du mot pigeon,nul doute que des souvenirs gustatifs remontent à vos papilles:pigeons aux petits pois à la française,pastilla de pigeon à la marocaine,salmis de pigeon,pigeon farci au foie gras et aux truffes ou bardés de lard à la sauge.Le pigeon procure une viande facilement transportable et disponible toute l’année.De plus,il a une forte et rapide capacité de reproduction.Un pigeonnier de cinq cents nids pouvait donner 160 pigeonneaux par semaine.L'excrément de pigeon, la fiente également appelée colombine a été le meilleur engrais du moyen âge jusqu'au XIXième siècle.Son rapport financier était tel que sa valeur était stipulée dans les baux de métayages et dans les contrats de mariage comme faisant partie de la dot.Enfin,un aspect méconnu du pigeon:son utilisation médicale.Diderot et D’Alembert en font référence dans leur encyclopédie.«Le foie de pigeon doit être mangé cru contre la jaunisse.Le cerveau de pigeon passe pour aphrodisiaque.Le sang de pigeon guérit les plaies de l’œil;l'usage de la fiente de pigeon à usage externe aurait de nombreuses vertus et notamment cicatrisante, etc...»Enfin,Pierre de BOURGAREL,vers 1650,écrit dans «Remèdes tant pour les bêtes que pour les gens,de feu mon père que Dieu absolve»;«Pour garder que les cheveux tombent,de la fiente de Colombe desséchée fera merveille”.Plus d’info mosaiquesdhistoires.over-blog.com Diane Masclary

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bernieshoot 10/07/2017 15:54

Les "pigeonniers" sont très nombreux dans notre région et cet article est très instructif.

Diane Masclary 10/07/2017 16:07

Encore merci pour votre intérêt !
bien à vous