Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mosaïques d'Histoire (S)

LE FEU DE LA NOUVELLE ANNEE

construction du bucher

construction du bucher

« Il se découvre, il se raconte, il se vit ! » ainsi parle la pétillante Silvia Grillo quand elle raconte la fête du Panevin. Dans quelques jours, Silvia, Giada, Luigina ….et une délégation de Cordignano, ville jumelée avec Pins-Justaret viendra dans la commune pour fêter la nouvelle année à la mode trévisane. En effet il existe une belle tradition dans le nord de l’Italie pour effacer les aspects négatifs de l’année passée et accueillir la nouvelle. C’est la fête du Panevin, littéralement pain et vin que le comité de jumelage de Pins-Justaret, présidé par Gilberte Soulié a initiée voilà 7 ans, rejoint par les communes voisines. Le G7 est ainsi né et chaque année, le Panevin est organisé à tour de rôle dans une de ces communes : Auterive, Eaunes Labarthe/lèze, Lagardelle/lèze, Venerque et Saubens. La nuit de l’épiphanie, les villageois allument de grands feux et lisent dans la fumée les augures de l’année à venir. Mais allumer le feu ne s’improvise pas ! Il faut des spécialistes : Livio est l’expert qui a trouvé son homologue local en la personne d’André. En maîtres de cérémonie, ils veilleront à la construction du feu et à son allumage prévu le samedi 14 janvier aux alentours de 19 h en présence d’une délégation d’élus et de membres du comité de jumelage de Cordignano et de Rivoli- Veronese jumelée avec Venerque. Si cette fête est ancrée dans le terroir et les traditions agricoles, c’est aussi la fête des enfants. La reine de la soirée s’appelle « befana ». Présentée comme une vieille sorcière au nez crochu et aux vêtements couverts de suie, elle est cependant fort sympathique et généreuse ! Cette légende puise ses racines dans l’histoire de la fête de l’épiphanie, rappelée par une jolie comptine « La Befana vient la nuit, ses chaussures tout abîmées. Aux enfants tout petits, elle laisse beaucoup de bonbons. Aux enfants vilains, elle laisse des cendres et du charbon. » Vous l’aurez compris, ce sera la fête le 14 janvier pour les enfants mais aussi pour les adultes. Vin chaud, grillades, et gâteau traditionnel italien au menu : l’incontournable Pinza ! Le programme sur www.mairie-pinsjustaret.fr/

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
c'est au mois de janvier 2009 que nous sommes allés chercher " la tradition à Cordignano " don't forget
Répondre
D
c'est en janvier 2009 que nous sommes allés "chercher la tradition" à Cordignano ... don't forget
Répondre