Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mosaïques d'Histoire (S)

MURET : JO LOUBET DEFEND LE CINEMA D'AUTEUR

MURET : JO LOUBET DEFEND LE CINEMA D'AUTEUR

Les yeux de Jo Loubet ne mentent pas  et ses paroles spontanées témoignent de cet amour pour le 7ème art. Elle le doit à un parcours initiatique d’abord avec sa maman dans un village de l’Aude où petite, elle découvre les Pagnol et les histoires d’amour. « Je ne comprenais rien à la passion amoureuse"   avoue-t-elle. Au hasard d’un déménagement, c’est mon père que j’accompagnais tous les samedis aux séances ciné et  j’y découvris westerns et films policiers ; j’ai appris ainsi que les héros  meurent au cinéma. J’avais 10 ans et j’étais interloquée . Les aléas  de la vie m’ont conduite en 1976 à Muret où deux salles existaient : le Mermoz et le Rex. En partenariat avec l’Union Laïque et quelques amies nous avons créé le ciné-club au Mermoz et montré que le film d’auteur remplissait les salles. Il  fait partie de notre patrimoine. En  88, le responsable de la salle nous propose  d’en reprendre la gestion et nous nous sommes improvisées gestionnaires, propulsées dans  l’industrie cinématographique. Mais il y avait un public et c’était là le principal. Depuis,  chaque année, je me rends aux Festivals de Cannes, La Rochelle, Auch  où je découvre les auteurs et   me nourris d’idées que je ramène à Muret. C’est un cinéma qui vit et qui diffuse des valeurs humanistes : la liberté, le droit d’expression, l’oppression, les  relations parents enfants, le droit des femmes  et avec la naissance du VEO, ce fut la poursuite de cette belle aventure avec un cadre de rêve. Nos  trois salariés ont été embauchés dans la nouvelle structure et nous proposons en collaboration avec Léonard Labouz son directeur des films d’auteurs et organisons de nombreux événements  en partenariat notamment avec les associations locales . Notre événement majeur est un  véritable feu d’artifice : le Festival du film. Notre objectif avec « Vive le cinéma à Muret » est d’ intéresser la jeunesse notamment par le biais d’un jury jeunes. «  Ces derniers sont l’avenir du cinéma d’auteur. »

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article